République tchèque, Estonie, Hongrie et Pologne refusent l’objectif de neutralité carbone pour 2050

Même pas en 2050!

Ces états, République tchèque, l’Estonie, Hongrie et Pologne, tirent l’Europe vers le bas en matière de diminution des gaz à effet de serre en refusant tout engagement sur une date de réduction pour 2050. Sont-ils inconscients, incompétents ou fous, en tous cas dangereux. Les autres dirigeants sont-ils complices ou lâches? Nous allons vers le précipice et nous ne pouvons même attendre le moindre petit pas dans la bonne direction.

« Nos gouvernements avaient l’occasion de prendre le taureau par les cornes […] et ils l’ont gâchée », regrette Greenpeace UE, qui appelle, aux côtés du Réseau action climat Europe, les dirigeants européens à organiser un sommet d’urgence avant le sommet de l’ONU en septembre. (citè par Euractiv).

« Après les élections, les dirigeants européens passeront-ils le test de l’ambition climatique ? » se demandait « Réseau Action Climat« , la réponse est clairement NON.

Nous sommes en danger et la cause ne vient pas uniquement du passé et de l’inconséquence des choix de la société thermo-industrielle. Le danger, aujourd’hui vient des dirigeants.